Le compostage aux Ayguinards

Présentation :

L'association VIVRE AUX AYGUINARDS a soutenu deux initiatives citoyennes pour la mise en place de composteurs partagés. Le but étant principalement de réduire les ordures ménagères.

Deux sites :

Parc des Saules et parc champ Rochas

Le type de compostage :

Compostage partagé avec 3 composteurs en bois (le premier pour la matière sèche, le second pour le remplissage, le troisième pour la maturation).

Informations supplémentaires :

Les composteurs sont fermés à l'aide de cadenas pour deux raisons :

-Permettre de constituer une liste de compostents afin de gérer le site.

-Faire participer les personnes aux tâches d'entretiens afin de le pérenniser.

Comment s'inscrire :

l'inscription est gratuite il suffit d' envoyer un mail en indiquant :

NOM, PRENOM, ADRESSE

Pour le parc des Saules : compostage.saules@gmail.com

Pour le parc champ Rochas : compostage.rochas@gmail.com

Que peut-on composter sur les sites des Ayguinards :




MATIERES HUMIDES,

riches en azote

Epluchures de fruits et de légumes crus

Fleurs coupées, fanées

Marc de café et sachets de thé (en papier et sans agrafe)

Restes de pain écrasés (en petites quantités)

Tontes de gazon (en petites quantités)

MATIERES SECHES,

riches en carbone

 

Broyat de branches

Paille

Copeaux de bois

Feuilles mortes

Essuie-tout blanc sans motif (en petites quantités)

Coquilles d’œufs écrasées

Mauvaises herbes séchées

 

Non autorisé : Viande et poisson, carapaces de crustacés et coquillages, coquilles de noix (bois dur).

Comment composter : trois gestes à faire :

  1. Verser votre seau de produit à composter (matière humide) dans le bac du milieu

  2. Etaler les déchets à l’aide de la petite griffe lors des apports de façon à éviter la formation de masses compactes et humides (risque de fermentation)

  3. Ajouter de la matière sèche qui vous trouverez dans le premier bac (la proportion de matière sèche à ajouter est un peu moins de la moitié, 30 à 40 % par rapport à la matière humide).

L’entretien :

 

Sans air, les micro-organismes qui permettent la décomposition par compostage ne peuvent pas se développer. L’apport de matière sèche et structurante permet d’aérer le compost. Il faut aussi le brasser régulièrement afin de le décompacter et l’aérer.

Un brassage de surface doit être effectué (1 fois par semaine).

Un brassage plus complet doit être effectué (1 fois par mois).

Cette périodicité de brassage sera adaptée par les référents en fonction des apports et des problèmes qui pourraient apparaitre.

Formation :

Des formation pourront ce faire sur demande.